à la uneAprès matchConférence de presse

Ligue des champions / PSG v Manchester United – Thomas Tuchel : «On sera très attentifs parce que c’est toujours difficile de défendre contre Edi»

Veille d’un match un peu particulier pour les Parisiens. En effet, les finalistes de la dernière édition de la Ligue des champions retrouveront demain soir la compétition européenne. Au Parc des Princes, les hommes de Thomas Tuchel recevront les Red Devils, armés de leur toute nouvelle recrue, un certain Edinson Cavani… Le technicien allemand a répondu aux questions des journalistes avant cette rencontré très attendue.

Quels joueurs seront alignés demain et y-a-t-il une pression supplémentaire face à Manchester United, après la défaite éliminatoire d’il y a 18 mois ? 

Thomas Tuchel : «On attend Marquinhos et Draxler avec nous pendant l’entrainement d’aujourd’hui, et j’espère vraiment qu’ils pourront jouer pour nous demain mais j’ai confiance. Il manquera Marco Verratti, Mauro Icardi et Leo Paredes. Aussi Thilo Kehrer et Juan Bernat bien sûr. Contre Manchester United, ce n’est pas un bon souvenir pour nous, parce qu’on a eu un grand résultat à Old Trafford et le match retour ne s’est pas bien terminé pour nous. Mais beaucoup de choses ont changé, on a fait une saison extraordinaire l’année dernière, ça nous a donné de la confiance et aujourd’hui le défi est de ne pas trop y penser et recommencer, démontrer les qualités qu’on a et prouver que nous sommes capables de surmonter ce groupe, qui est un groupe difficile. Dans le sport de haut niveau, on doit toujours prouver.»

Retour d’Edinson Cavani sous ses nouvelles couleurs, déçu de ne pas l’avoir fait prolonger ? 

Tuchel : «Pas déçu mais clairement triste parce que mon souhait était de le voir au Portugal avec tout le groupe. Il a été décisif pour nous contre Dortmund, alors ça a été un peu triste qu’il ne vienne pas avec nous. C’était aussi une situation compliquée avec le Covid-19 et l’arrêt du championnat. Il reste le meilleur buteur de l’histoire du PSG, il reste une grande personnalité, un grand grand joueur qui a écrit l’histoire de notre club. En même temps, ça sera un peu bizarre de le voir jouer contre nous au Parc avec une autre équipe mais ce n’est pas lui seul contre nous. On sera très attentifs parce que c’est toujours difficile de défendre contre Edi, il a la capacité de faire la différence.»

L’équipe est-elle plus forte que l’année dernière au moment de l’entame de la Ligue des champions ?

Tuchel : « Honnêtement, je ne sais pas , on doit prouver. On a eu une équipe super forte la saison dernière mais comme je l’ai dit, c’est du sport, les compétitions recommencent chaque saison, et on doit montrer encore les mêmes choses. La Ligue des champions de la saison dernière est finie, aujourd’hui on doit performer et après on répondra à la question, pas maintenant »

Son regard sur l’équipe de Manchester United. 

Tuchel : «Ils ont de nouveaux joueurs et les anciens ont plus de confiance, d’expérience. Pogba reste un joueur clé, c’est l’un des meilleurs milieux du monde. Il faudra l’arrêter. Bruno Fernandes fait beaucoup de passes décisives en profondeur et il joue avec Martial ou Rashford, des attaquants très rapides. Ils ont pour moi l’une des meilleure équipes en Europe qui réalise beaucoup de transitions offensives, c’est pour cela qu’il est nécessaire d’arrêter les contre-attaques avant qu’elles ne commencent. On veut prendre le ballon, jouer avec de la possession, imposer notre style, c’est clair, mais on doit jouer avec une bonne structure pendant notre attaque pour être capables de jouer un bon contre-pressing et arrêter les contre-attaques avant qu’elles ne commencent. Pogba et Fernandes sont des joueurs clés au milieu de terrain avec Matic, ils sont très forts, et les attaquants sont très rapides. Ils sont aussi forts en coups de pieds arrêtés.»

Le dernier match conte Manchester United (il y a 18 mois), a-t-il été un déclic pour Presnel Kimpembe ?

Tuchel : «Je suis très content avec Presko car il joue très très sérieusement. Avec moi, c’était toujours comme ça pendant la Ligue des champions et les grands matchs de Ligue 1. Il a des petits problèmes de concentration pendant les matchs plus «normaux» mais après l’arrêt du championnat, avec les deux finales en Coupe et sa performance au Portugal, il était extraordinaire. Et il reste sur ce niveau-là pour le moment, donc je suis très heureux avec lui. Il a toujours apporté une mentalité extraordinaire à notre équipe il joue courageusement, il joue avec beaucoup d’agressivité et en même temps il est toujours là avec le sourire. Il profite de chaque entrainement pour s’améliorer, il a changé des détails pendant l’entrainement et maintenant il est  super fiable pour nous. »

Manchester a encaissé beaucoup de buts depuis le début de saison : faudra-t-il insister demain sur l’axe de la défense ?

Tuchel : « On veut clairement mettre la pression sur la dernière ligne, essayer de marquer, et on va toujours se concentrer sur cette phase du match, et travailler les espaces qu’on veut attaquer, où on veut accélérer notre jeu et où on veut montrer notre jeu avec Di Maria, Neymar et Mbappé. Nous sommes capables de marquer, on a retrouvé notre confiance. En Ligue des champions on est une équipe très dangereuse. Mais à ce niveau-là, c’est toujours compliqué de se créer des occasions et de marquer. »

Le PSG fait-il figure de favori pour cette nouvelle campagne ?

Tuchel : «Ça ne change rien si je dis oui ou non. Ça sera un match au plus haut niveau contre Manchester et on doit montrer encore ce qu’on sait faire. Il ne faut pas penser à cette finale, c’était extraordinaire mais c’est du passé et maintenant on est une autre équipe. Dans une compétition comme celle-ci, on ne peut pas perdre du temps de penser si nous sommes favoris, non, on doit montrer sur le terrain et c’est le défi.»

 État d’esprit d’Edinson Cavani 

Tuchel : «Il a une grande personnalité, il est très poli, c’est un grand travailleur, il est là de la première à la dernière minute sur le terrain et on peut compter sur lui. C’est un vrai attaquant, il vit pour marquer, et quand il marque il prend confiance. C’est l’un des meilleurs numéro 9 du monde. À partir de mercredi, il peut commencer à convaincre les supporters, mais pas demain, demain ce n’est pas nécessaire ! (rires)  »

 

Paris United

GRATUIT
VOIR