à la uneAvant matchConférence de presse

Ligue 1 – Monaco-PSG – Conférence de presse de Thomas Tuchel : «C’est une grande concurrence pour nous qui nous donne la possibilité de grandir aussi»

Fin de la trêve internationale et retour du championnat français, dès demain. Pour cette 11ème journée de Ligue 1, les joueurs du Paris Saint-Germain se rendront au Stade Louis-II pour tenter de gagner des points face à Monaco, ce vendredi à 21 heures. Avant cette rencontre, le coach Thomas Tuchel a répondu aux traditionnelles questions des journalistes. 

Êtes-vous confiant quant à la participation de Neymar et de Kylian demain ?

Thomas Tuchel : «Bel état d’esprit de Kylian, je suis heureux que Didier Deschamps l’ait laissé jouer seulement trente minutes mardi. On a eu une bonne communication avec le staff français.  ils m’ont tenu au courant de ce qu’ils ont fait avec Kylian pendant les entrainements. Il s’est entrainé avec nous hier, je suis confiant pour le laisser jouer demain. Maintenant, on doit décider combien de temps il jouera. Pour Ney, c’est différent parce qu’il n’a pas joué avec le Brésil, il est avec nous depuis quelques jours et a commencé à s’entrainer hier mais pas autant que Kylian, juste la première partie. On veut accélérer son entrainement aujourd’hui, mais  j’ai confiance qu’il joue quelques minutes demain.»

Êtes-vous plus inquiet pour les internationaux qui manquent de fraîcheur ou pour les blessés qui manquent de rythme ?

Tuchel : «Je suis plus inquiet pour les joueurs qui font des longs voyages avec leur équipe nationale, c’est un grand risque de beaucoup voyager. Pour ceux restés ici, on peut leur donner exactement le volume nécessaire pour les entérinements individuels et sentir un peu plus de calme, les faire respirer. Aujourd’hui, je vais voir pour Marquinhos, Paredes, Di Maria, Pereira et Florenzi, on doit être prudents demain et gérer les minutes.»

Après le match contre Monaco, le PSG affrontera Leipzig mardi en Ligue des champions. Est-ce un passage délicat pour Paris ?

Tuchel : «Oui c’est délicat, c’est super important. On sait qu’on aura un match difficile à Monaco parce que c’est toujours comme ça, c’est une équipe qui a beaucoup de qualités, mais en même temps on sait qu’on est dans une situation difficile dans notre groupe en Ligue des champions. On doit absolument gagner contre Leipzig mardi, donc on doit d’un côté avoir la possibilité de gagner demain et gérer les minutes pour avoir , d’un autre côté, la possibilité d’avoir l’équipe la plus fraîche possible mardi soir. »

Pensez-vous que le PSG bénéficie du même respect que les autres grands clubs européens quant aux échanges avec les sélections nationales ? N’y a-t-il pas plus de tensions ? 

Tuchel : «Je préfère ne pas répondre car c’est une question pour Leonardo, il est le club et c’est une histoire entre le club et les équipes nationales. Mais par exemple,  l’Italie a accepté que Moise Kean rentre chez nous, pareil avec le Brésil pour Neymar, nous sommes toujours en contacts et ils ont donné la possibilité à Ney de rentrer chez nous. C’est pareil avec Kylian, on a eu un bon contact avec le staff français et beaucoup de respect entre nous. »

Est-il dangereux de faire jouer des joueurs qui ont beaucoup voyagé comme Marquinhos ou Di Maria, ou qui ont joué 48 heures avant comme Florenzi ?

Tuchel : «Oui c’est un risque. Et en même temps, on joue à 21 heures demain, on va rentrer tard et manquer de sommeil. C’est un peu différent pour Leo Paredes par rapport à Angel parce qu’il a joué plus de minutes, donc on doit aujourd’hui tester, parler avec les médecins et voir si c’est possible de lui donner quelques minutes. Pour Marquinhos et Paredes c’est un grand risque c’est sûr. Florenzi a joué seulement une mi-temps mais il a joué hier ça veut dire un autre voyage, un autre retour très tard… Ce sont des points clés pour la récupération, on doit maintenant gérer les deux matchs ensemble. Vous savez que normalement, je regarde match après match mais nous sommes dans une situation difficile et il est nécessaire dans le groupe de Ligue des champions  de prévoir sur deux matches. Kimpembe manquera contre Leipzig, donc on peut prendre plus de risque demain avec lui qu’avec Marquinhos par exemple. »

Verratti et Icardi seront-ils disponibles contre Leipzig mardi ?

Tuchel : «Oui peut-être qu’ils seront disponibles mais ils ne seront pas avec l’équipe demain. S’il sont avec nous à Leipzig ce serait super mais on ne peut trop en attendre des deux car c’est la première fois qu’ils seraient avec l’équipe. On va essayer de faire en sorte qu’ils soient là parce qu’ils ont une influence positive dans le vestiaire et sur le banc. S’ils peuvent rentrer sur le terrain pour quelques minutes ce serait bien mais on ne peut pas trop en attendre. Ils se sont un peu entrainés hier. Marco doit faire une pause d’un ou deux jours parce qu’il a eu une petite réaction mais Mauro s’entrainera aujourd’hui et continuera à travailler ce week-end pour peut-être nous aider contre Leipzig.»

Avec un tel calendrier, faut-il donner plus de temps de jeu a des jeunes joueurs ? 

Tuchel : «Ils doivent se préparer pour ce challenge. On attend toujours que nous gagnions que nous soyons compétitifs et toutes les équipes se donnent à 150% contre nous, donc c’est exigent d’être un jeune joueur dans notre groupe. On leur donnera du temps si c’est nécessaire, on va gérer les minutes pour les deux matches. Monaco demain et Leipzig mardi, ce sont des matches de très hauts niveaux et si on gagne on aura une autre finale à Manchester ensuite et entre ces matchs, il y aura Bordeaux,… Beaucoup de matches pour cette fin d’année. Les jeunes joueurs sont toujours là, si ils veulent jouer, ils doivent le montrer

Vous sentez-vous rassuré par les récentes paroles de Leonardo ?

Tuchel : «C’est toujours bien si le directeur sportif est du coté de l’entraineur, c’est bien pour chaque entraineur, et pour moi aussi. On travaille toujours de la même façon. S’il y a des résultats plus compliqués c’est le coach qui est responsable, c’est normal et ce n’est pas son problème.»

Le coach de Monaco Niko Kovac a déclaré que vous étiez un très bon entraineur, que vous procure ce type de soutien public ?

Tuchel : «Je le connais très bien, on a souvent  joué l’un contre l’autre en Allemagne. Il est aussi un entraineur très fort, très courageux avec un plan très clair sur le terrain. C’est toujours compliqué de jouer contre l’une de ses équipes. C’est en plus un gars très sympa. C’est normal que l’on se protège entre entraineurs, nous sommes un groupe, c’est nécessaire de se protéger et donner du soutien quand l’un est critiqué. C’était très gentil de sa part. Mais il va tout donner avec son équipe, c’est un gars qui a des équipes disciplinées et physiques sur le terrain, c’est un mix très intéressant entre lui et Monaco. C’est une grande concurrence pour nous qui nous donne la possibilité de grandir nous aussi.»

Est-ce une bonne nouvelle pour Mbappé d’avoir joué mardi ?  Qui pour jouer en avant-centre demain ?

Tuchel : «Icardi est absent mais pour Moise Kean, on doit attendre l’entrainement aujourd’hui mais je pense qu’il sera avec nous demain. Pour Kylian, c’est une bonne nouvelle car comme j’expliquais avant, on a eu une bonne communication avec le staff de l’Équipe de France,  et c’était la meilleure chose pour Kylian de jouer quelques minutes. Maintenant, c’est à nous de continuer intelligemment pour qu’il améliore son état physique.»

Paris United

GRATUIT
VOIR