centre Ooredoo
à la uneActualités du ClubLe ClubLes joueurs

Le protocole de reprise se précise

Le 11 mai doit avoir lieu le déconfinement. L’association des médecins de clubs prépare chaque point pour que rien ne soit laissé au hasard au moment de la reprise.

Avec le déconfinement prévu, tout le monde espère que la ligue 1 va pouvoir reprendre et que la saison puisse aller à son terme. Mais il va falloir prendre un certain nombre de précautions et réaliser de nombreux tests pour limiter au maximum les risques, en sachant que le risque zéro n’existe pas.

Les médecins demandent que les dirigeants rassemblent des infos sur le staff et les joueurs concernant leur activité physique, mais aussi les conditions de confinement qu’ils ont vécu au niveau du logement, de l’entourage et des contacts. La suite se déroule en quatre étapes. Première étape, les examens médicaux. Cela concernera les tests covid-19, biologiques, cardiaques et psychologiques. Suivra la deuxième étape qui sera la reprise individuelle, pendant sept jours.

La troisième étape ressemble à ce qui a été fait en Allemagne, c’est-à-dire une reprise par petits groupes. Celle-ci durera environ sept jours. Viendra alors la reprise collective, prévue autour du 29 mai.

De nouvelles recommandations à venir

Tous les joueurs devront être testés avant le premier jour puis, au moins, une fois par semaine ensuite. De plus, l’association demande à ce que tout le monde soit équipé de masques pendant toute la durée de présence au centre d’entraînement, sauf lors d’un exercice physique. Évidemment, pas de public et pas de presse, et une présence des autres salariés très limitée.

Sur le terrain, les médecins préconisent une distance de deux entre chaque joueur lorsqu’ils seront au repos et quatre mètres pendant l’effort.

S’il s’avérait qu’un joueur ou un membre du staff soit contaminé, il serait alors isolé et placé en quatorzaine. A partir de trois joueurs contaminés, ce serait alors toute l’équipe qui serait placé à l’isolement. Le reprise, pour la ou les personnes infectées, ne se ferait qu’après une nouvelle batterie de tests et notamment le PCR négatif.

Ce n’est pas tout. Désormais, les médecins vont devoir plancher sur tout ce qui concerne la stratégie sanitaire pour les transports, les mises au vert, les repas, les stades et les arbitres. Il y a encore beaucoup de travail avant d’entrevoir le bout du tunnel.

Paris United

GRATUIT
VOIR