à la uneActualités du ClubLe ClubLes joueurs

Le onze de légende du Paris Saint-Germain de Angel Di Maria

Après Presnel Kimpembe et Kylian Mbappé, c’est au tour de Angel Di Maria de se prêter à l’exercice de l’élaboration d’un onze de légende du Paris Saint-Germain, toujours dans le cadre du cinquantenaire du club.

Au poste de gardien de but, il choisit Salvatore Sirigu, qui aura gardé les cages de Paris Saint-Germain entre 2011 et 2016, un joueur dont l’argentin parle comme « d’un grand gardien qui sera resté longtemps au club et qui y a réalisé de grandes saisons ».

Pour la défense, qui évoluera avec 4 joueurs, l’ancien du Real Madrid a choisi Dani Alvès en tant que latéral droit, « pour tout ce qu’il a gagné. Pour ce qu’il représente dans le monde du football » avant de conclure : « il a porté ce maillot (celui du PSG) avec fierté. Il est venu par amour pour le club et c’est très important pour moi ».  En défense centrale, Angel Di Maria a fait le choix de placer une charnière composée de son probable futur entraîneur Mauricio Pochettino et de David Luiz. Sur son compatriote, il dit qu’« il a réalisé de grandes choses avec le maillot du club sur les épaules, beaucoup de gens au club se souviennent de lui ». À propos du brésilien, il explique que « c’est non seulement mon ami mais c’est aussi un joueur qui a tout donné et qui a accompli de belles choses ici (à Paris). Il a participé à l’agrandissement du club ». Pour le poste de latéral gauche, le cœur du joueur balance entre Juan Pablo Sorin et Maxwell. Mais ayant joué avec le brésilien, c’est donc ce dernier qu’il choisit car « il a montré qu’il était un joueur incroyable. Un latéral brésilien typique qui a des qualités pour attaquer ».

Pour le milieu de terrain, l’ailier choisit Thiago Motta au poste de sentinelle. Un choix que le joueur justifie ainsi : « il est spécial, il a qualité incroyable. Je ne le connaissais pas beaucoup avant d’arriver ici mais quand je l’ai rencontré, j’ai découvert son talent à l’entraînement comme en match ». Au poste de milieu gauche, l’international argentin choisit un autre brésilien, Nenê, « un joueur de grande qualité. Un joueur qui savait marquer, centrer, tirer les coups de pieds arrêtés et a fait beaucoup de passes décisives aussi ». Son pendant à droite n’est autre… que lui-même ! En effet, le joueur a voulu s’intégrer dans ce onze de légende car « il est présent au club depuis longtemps. Parce que nous avons beaucoup gagné et accompli de grandes choses ensemble, le club et moi ». Le joueur explique tout de même qu’il aurait pu mettre d’autres grands joueurs, citant David Beckham mais il « pense pouvoir faire partie de ce onze ». Enfin, au poste de meneur de jeu, Angel Di Maria choisit Ronaldinho, une évidence tant « sa qualité faisait de lieu un joueur vraiment exceptionnel. Un joueur brésilien avec une supériorité technique qui a fait de belles choses au Paris Saint-Germain ».

En attaque, l’ailier à choisit une doublette composée de Pedro Miguel Pauleta et Carlos Bianchi. Même s’il n’a pas joué avec eux, il déclare que ce sont « deux grands attaquants qui ont marqué l’histoire du Paris Saint-Germain. Ils ont marqué beaucoup de buts à eux deux, il aurait été difficile de ne pas les choisir. Ce sont les noms parfaits pour compléter ce onze de légende ».

Que dire de ce onze sélectionné par Angel Di Maria ? Si encore une fois, l’exercice est toujours subjectif et peut donc prêter à discussion, force est de constater que les goûts du joueur sont naturellement tournés vers les joueurs sud-américains, mais aussi, vers les joueurs ayant évolués au Paris Saint-Germain sous pavillon qatari.

Paris United

GRATUIT
VOIR