à la uneArticleCompétitionsL'équipeLe Club

La saison démarre maintenant

Le PSG entre dans sa première grosse série de rencontre qui le mènera de Clermont ce samedi à Rennes le 3 octobre. Un calendrier qu’il va falloir gérer pour Pochettino et son staff.

La trêve internationale terminée, c’est le retour du football de club avec la ligue 1 et le début de la phase de groupe de la ligue des champions. Du 11 septembre pour la réception de Clermont au 3 octobre pour le déplacement à Rennes, les parisiens vont donc enchainer sept rencontres en vingt-et-un jours.

De cette première trêve, le staff récupère un Mbappé en délicatesse avec son mollet, Verratti avec son genou, Kimpembe qui a reçu un coup au niveau du tendon d’Achille, pendant qu’Icardi se remet de son entorse acromio-claviculaire et que Ramos ne semble pas encore opérationnel. À tout cela, il faut ajouter les sud-américains (Messi, Paredes, Di Maria, Neymar) qui doivent encore jouer une rencontre dans la nuit de jeudi à vendredi alors que Navas a joué cette nuit et qu’il devrait être de retour ce soir ou demain matin.

Finalement, alors qu’on pensait que le groupe était peut-être un peu trop étoffé, on se demande presque aujourd’hui si le prêt de Kalimuendo, seul avant-centre après Mbappé et Icardi, était opportun.

Mauricio Pochettino va donc de voir innover pour affronter Clermont avec Draxler ou Wijnaldum en faux numéro 9 si Mbappé n’est pas remis. Derrière, la suspension de Marquinhos avec le Brésil tombe bien puisqu’il a pu revenir à Paris plus tôt et pourra participer à la rencontre.

Quel avant-centre contre Clermont ?

Le problème, c’est que, finalement, avant la première journée de la ligue des champions et ce déplacement à Bruges (mercredi 15 septembre), l’entraineur argentin n’aura jamais travaillé avec son équipe idéale et qu’il sera privé, pour cette rencontre, de Di Maria, suspendu trois matchs après son expulsion à City en demi-finale et de Gueye, deux matchs, expulsé au match aller et qui en a donc purgé un lors du match retour.

Après Clermont et Bruges, le PSG va recevoir l’OL, se déplacer à Metz, recevoir Montpellier puis City avant de finir à Rennes. Viendra alors une nouvelle trêve internationale avec Hakimi qui va devoir jouer un match reporté (Guinée), les sud-américains qui doivent jouer trois rencontres, dont un de la journée remise de mars, plus peut-être, le Brésil – Argentine interrompu, pendant que les français joueront les demi-finales de la ligue des nations. Pochettino va donc devoir jongler avec tout ça, en plus de garder une équipe compétitive. Bon courage.

crédit photo : PSG.fr

Paris United

GRATUIT
VOIR