à la uneActualités du ClubInterviews

Julian Draxler : un joueur confiant mais réaliste

Lors d’un entretien avec l’AFP ce lundi en Chine, le joueur allemand a laissé entendre que l’égo de certains de ses coéquipiers pourrait s’avérer être un obstacle pour franchir le cap tant attendu à niveau européen, après quoi il est brièvement revenu sur son parcours au sein du Paris Saint-Germain et a fait part de ses attentes pour la saison à venir.

L’ego, un obstacle de trop ?

Quand on interroge Julian Draxler sur ce que l’on ressent lorsqu’on évolue aux côtés de stars internationales, celui-ci souligne que c’est « un plaisir (…) ce sont tous des joueurs exceptionnels, c’est difficile de trouver des joueurs de ce niveau dans le monde », en particulier quand il s’agit du trio Neymar, Cavani et Mbappé.

Néanmoins, il n’hésite pas à souligner le revers de la médaille : « Ils ont tous leur propre état d’esprit, leur tempérament, ils vivent football et veulent marquer à chaque match, donc ils font preuve d’ego (…) parfois ce n’est pas facile pour le reste de l’équipe ».

Le meilleur reste à venir

Deux ans et demi après son arrivée à Paris, si l’Allemand se montre heureux d’avoir gagné « de nombreux titres » et affirme être « devenu un bien meilleur joueur qu’avant », toutefois, une ombre demeure, et celle-ci se trouve en Europe.

Nous ne sommes pas allés très loin en Champions League et c’était l’un des objectifs lorsque j’ai signé”, déclare-t-il en pensant à l’élimination contre Manchester United lors de la saison passée, ajoutant que « C’est encore dur à avaler », même cinq mois plus tard. Toutefois, le milieu de terrain se montre confiant pour la saison avenir.

Sur le plan personnel, Julian Draxler considère qu’il arrive à un moment clé de sa carrière « J’ai 26 ans et je pense que les meilleures années arrivent (…) j’ai le bon âge, j’ai de l’expérience mais je suis encore jeune (…) avec un peu de chance, les fans et le club verront la meilleure version de Julian lors de la prochaine saison ». Côté collectif, le joueur affirme que l’équipe de cette année sera en mesure de relever le défi européen « Etant donné le potentiel, nous sommes prêts pour aller loin en Champions League ».

Il ne reste donc plus qu’à attendre le début de la saison 2019/2020 afin de déterminer si l’Allemand aura su transmettre son enthousiasme à ses coéquipiers.

 

 

https://www.afp.com/en/news/831/hurting-draxler-hopes-egos-can-fire-psg-europe-doc-1j676b3

Crédit photo: AFP / Christof STACHE

Paris United

GRATUIT
VOIR