à la uneArticleLe mercato

Joan Laporta : « Le club est au-dessus des joueurs, des entraîneurs, des présidents, […] c’est le FC Barcelone. »

C’est la nouvelle qui a secoué toute la sphère footballistique hier soir : Leo Messi ne sera plus un joueur du FC Barcelone. Face à cet événement, le président du club catalan Joan Laporta s’est expliqué sur les raisons qui ont conduit à cette situation.

Suite à l’annonce officielle de Barcelone concernant Messi, toutes les rumeurs ont indiqué que le Paris Saint-Germain sera la prochaine destination du joueur argentin. Laporta a tenu à expliquer la situation ce matin par une conférence de presse.

Un héritage désastreux

Avant d’aborder les facteurs qui n’ont pas permis la prolongation de Messi, Laporta a tout d’abord présenté le contexte dans lequel le club se trouvait depuis le départ de Josep Maria Bartomeu :

« Tout d’abord, je dirais que malheureusement, nous avons reçu un héritage désastreux. La masse salariale sportive du club représente 110 % de nos revenus totaux. Nous n’avons pas de marge salariale. Vous savez que les règles de la Liga impliquent un fair-play financier qui impose des limites salariales et nous n’avons pas de marge. Nous le savions en arrivant au club. »

Messi ou Barcelone

Par la suite, nous sommes informés que Laporta était face à un dilemme, un dilemme entre Messi et le FC Barcelone :

« Pour respecter le fair-play financier, il fallait que le Barça accepte une opération qui impliquait une hypothèque pour le club, sacrifiant une partie des droits TV. Je ne ferai pas ça. Je ne suis pas prêt à faire ça. Nous avons une institution vieille de 122 ans qui est au-dessus des joueurs, voire au-dessus du meilleur joueur du monde, que nous avons eu le plaisir d’avoir avec nous. Nous en serons reconnaissants pour toujours. Mais le club est au-dessus des joueurs, des entraîneurs, des présidents, des conseils d’administration, c’est l’organisation, c’est le FC Barcelone. »

Si Messi devait arriver au Paris Saint-Germain, nous devrions être fixés rapidement. Son statut de joueur libre, lié au début imminent de la Ligue 1 permettrait d’envisager une signature assez rapidement, si le PSG trouve les moyens financiers nécessaires. Affaire à suivre.

Crédits photo : Bein Sports

Paris United

GRATUIT
VOIR