Galtier PSG
Photo : Conférence de presse de Christophe Galtier avant AC Ajaccio - PSG
à la uneAprès matchArticleCompétitionsConférence de presseL'équipeLe Club

Galtier : « J’ai un trio offensif extraordinaire »

Le 4-4-2 va-t-il être maintenu ?

C’est une belle soirée. L’objectif était de se qualifier, c’est chose faite. Il reste un dernier match et les quatre équipes ont un enjeu. Il faudra faire un grand match à Turin pour aller chercher la première place. On a manqué d’exigence et de rigueur sur le début de seconde période pour éviter de relancer l’adversaire et on l’a relancé.

L’équipe a joué un football fantastique avec du liant et nos trois attaquants ont été efficaces. Quand les joueurs jouent les uns pour les autres ça donne ce genre de match.

Avez-vous la meilleure équipe du monde ?

Ce serait prétentieux de dire ça. J’ai trois joueurs extraordinaires devant. Il fallait trouver la bonne organisation, les bonnes associations pour qu’ils s’expriment pleinement.

Est-ce que vous aussi vous avez pris du plaisir ce soir ? Est-ce que vous avez ressenti ça chez vos joueurs ?

J’ai vu les joueurs prendre du plaisir sur les relations techniques, à trouver de la profondeur notamment du côté d’Hakimi. C’est très important et il faut que ça continue.

Le match de ce soir était-il supérieur à celui de Lille ?

À Lille on était dans un autre système et ce soir c’était la champion’s league. On avait marqué très tôt mais ce soir c’était un grand match.

On a beaucoup vu Mbappé à gauche permuter avec Neymar ce soir ?

Quand j’ai vu que ça commençait à coinçait dans l’ancien système, j’ai cherché une organisation pour que nos joueurs s’expriment le mieux dans leur zone préférentiel. En plus, j’ai des joueurs qui montent en puissance à l’entrainement et qui pouvaient alors s’intégrer à ce système.

Pas évident de faire évoluer le trio à ce niveau. Quelle solution pour le maintenir à ce niveau ?

C’est très agréable de les voir s’entrainer tous les jours, de les avoir avec nous. Quand ils s’expriment comme ce soir, c’est aussi très agréable. Cela étant, il faut voir qui mettre dans la relance et dans la récupération derrière eux pour avoir cet équilibre et cette continuité. Hier, par exemple, la séance a été d’un niveau exceptionnel.

Les trois milieux sont-ils le cœur de l’organisation ?

Quand vous avez sur une autre organisation, il fallait voir comment les uns et les autres se trouvent. Ce soir, il y avait l’absence de Verratti et on connait son importance. Je ne voulais pas bouger Ruiz et Vitinha et c’est pour cela que j’ai décidé de mettre Renato Sanches à ce poste.

Pour que l’équipe puisse attaquer, il faut récupérer le ballon. Avec ces trois milieux, c’est très important, et ça a aussi libéré Hakimi sur le côté ce qu’on ne le voyait plus faire depuis un certain temps.

Pour Zaïre-Emery, j’avais en tête de le faire entrer une fois le score acquis. Avec ce qu’il montre à l’entrainement, ce qu’il a montré en préparation, il me paraissait important d’envoyer un signal à nos jeunes et qu’on est récompensé quand on travaille bien, même quand on est jeune au PSG.

Paris United

GRATUIT
VOIR