à la uneArticleCompétitionsL'équipeLe ClubLes joueurs

Et maintenant, comment jouer ?

Ce jeudi, Messi a participé à sa première séance d’entrainement. Désormais, l’attente est de voir comment il va être utilisé par Pochettino et avec qui.

Oui, Mauricio Pochettino est bien payé pour faire son métier d’entraineur. Mais une fois que tout le monde sera complètement disponible, il va avoir des maux de tête pour composer son onze et annoncer à certains qu’ils sont sur le banc ou en tribune. En revanche, il n’aura plus aucune excuse pour expliquer le manque de concurrence ou de qualité.

Au milieu de tout cela, vient le cas Messi. L’argentin peut être utilisé comme offensif côté droit, poste qu’il a occupé la majeure partie de sa carrière, comme faux numéro 9, rôle que lui avait offert Guardiola, ou encore derrière un attaquant comme en équipe d’Argentine ou parfois, mais plus rarement, au Barça.

Mauricio Pochettino, avec le recrutement opéré par le club, va avoir beaucoup de possibilités. Juste au niveau des systèmes, il possède les joueurs pour évoluer en 4-2-3-1 cher à l’entraineur argentin, mais aussi en 4-3-3 et 3-4-3. Évidemment, le contexte et l’adversaire auront un impact sur ses choix.

En ligue 1, par exemple, dans la majorité des rencontres, on peut très bien imaginer que Pochettino aligne Di MariaMessiNeymarMbappé en attaque avec l’ancien barcelonais plus axial. En revanche, il y a de grandes chances que dans un gros match de ligue des champions, un des quatre fasse les frais des choix de l’entraineur et il y a de grandes chances que ce soit Di Maria.

Pochettino a désormais beaucoup d’options

Au-delà des systèmes de jeu, la cohérence, la ligne directrice et l’état d’esprit seront déterminants dans les futurs résultats du PSG.

Mauricio Pohettino doit mettre en place deux idées de jeu. Une dans laquelle aura une très grosse possession de balle et une autre où il sera dominé. Pourquoi ? Parce que finalement, quand on regarde les profils des joueurs parisiens, on se rend compte que cette équipe est capable de faire les deux.

Oui, avec Messi, Neymar, Di Maria, Verratti, Wijnaldum, Paredes, Hakimi, entre autres, ce PSG semble armé pour prendre le ballon, le confisquer, et faire mal au bon moment, avec des joueurs capables d’éliminer dans de petits espaces, donc même face à des défenses regroupées.

Mais avec Marquinhos, Kimpembe, Ramos, Wijnaldum, Mbappé, Gueye, Hakimi, cette équipe semble également en mesure de subir, résister et d’exploser à la récupération pour faire très mal dans la transition et dans la profondeur quand il y aura plus d’espaces.

Puisque Messi va jouer, la dernière interrogation concerne le travail défensif. On le sait, Messi ne fait pas forcément le travail de replacement ou de harcèlement, ou très rarement. Mbappé n’est pas non plus très concerné à la perte de balle. Neymar le fait dans les grands matchs, donc très peu en ligue 1, quant à Di Maria, il le fait pratiquement à chaque rencontre. En ligue des champions, on le sait, ce travail est déterminant et Paris ne va pas pouvoir jouer avec deux joueurs qui ne font aucun effort défensif.

La première solution est que tout le monde intègre qu’il va falloir faire les efforts et que Messi est venu pour faire gagner et donc se sacrifier pour lui. La deuxième solution, c’est de faire le choix de jouer très haut pour réduire au maximum les intervalles et de presser dès la perte de balle pour éviter de courir après le ballon mais aussi pour éviter aux joueurs offensifs des courses de repli trop importantes.

Enfin, il existe une dernière solution, sûrement la moins probable : faire des choix forts. Avec un groupe et donc un banc conséquent, on peut imaginer Mauricio Pochettino dire à tel ou tel joueur « tu ne veux pas faire les efforts, tu sors ». Quand on voit le traitement réservé à certains, quels que soient leurs prestations ou leur comportement, on doute que ce soit la solution choisie.

Le coach parisien voulait des renforts et être jugé en ayant débuté la saison. C’est désormais le cas, à lui de jouer.

 

Crédit photo : PSG.fr

Paris United

GRATUIT
VOIR