à la uneArticleLes joueurs

Donnarumma et Verratti en finale de l’Euro

L’Italie s’est qualifiée pour la finale de l’Euro en éliminant l’Espagne aux tirs aux buts. Une rencontre largement dominée par les espagnols mais qui n’ont pas su concrétiser leurs temps forts.

On était impatient de voir cette opposition entre des espagnols qui aiment avoir le ballon et des italiens qui avaient décidé de jouer haut et de presser dès la perte de balle depuis que Mancini est devenu sélectionneur. Donnarumma et Verratti étaient titulaires alors que Sarabia avait dû déclarer forfait pour une douleur à l’adducteur droit.

Le rapport de force a vite tourné en faveur des partenaires de Busquets. En dehors des cinq premières minutes, quand les italiens décidèrent de jouer haut, les espagnols prirent possession du ballon pour ne pratiquement plus le rendre.

Le milieu Busquets, Pedri, Koke a alors marché sur l’Italie. Offensivement, la roja se créa plusieurs situations mais il manquait toujours la finition, l’efficacité. En seconde période, suite à une (rare) sortie de balle rapide, c’est Chiesa qui s’en allait battre Simon d’une belle frappe enveloppée. On pensait alors que les italiens avaient fait le plus dur.

C’est le moment que choisit Mancini pour faire entrer Toloï et Pessina. Les italiens, qui n’avaient déjà pas beaucoup le ballon, le voyaient de moins en moins. Sur une belle action entre Morata et Olmo, le joueur de la Juventus égalisait.

La belle prestation de Donnarumma

La prolongation ne donna pas grand-chose, les joueurs des deux équipes semblant épuisés après une si longue saison et alors que les espagnols en étaient à leur troisième prolongation successive. C’est donc aux tirs aux buts que tout s’est joué et, alors que Locatelli avait manque son tir aux buts, Olmo puis Morata échouaient également. Victoire italienne 4 tirs aux buts à 3.

Deux parisiens disputeront donc la finale, dimanche à Wembley : Donnarumma et Verratti. Le gardien a de nouveau réalisé une très belle prestation, notamment sur sa ligne, permettant à son équipe de rester en vie. Il a soulagé sa défense sur quelques sorties aériennes. Seul petit bémol, son jeu au pied qui n’a jamais permis de sortir du pressing espagnol que les partenaires de Pedri venaient chercher très haut Verratti et Jorginho.

Pour Verratti, la partie fut compliquée. Il a beaucoup couru, défendu, souffrant comme tous ses partenaires devant la maitrise technique espagnole. Mais il fut quand même le meilleur des trois milieux italiens et c’est de lui qu’est parti le but, quand Donnarumma le trouva rapidement que petit hibou lança Insigne alors que les espagnols n’étaient pas en place.

Ce soir, on connaitra l’adversaire des italiens pour la finale à la fin de la rencontre Angleterre – Danemark. Après avoir manqué la coupe du monde 2018, être en finale de l’Euro, c’est presque inattendu. A eux, maintenant, de finir le travail.

crédit photo : then24.com

Paris United

GRATUIT
VOIR