à la uneArticleCompétitionsL'équipeLe ClubLes joueurs

Diallo, l’invité surprise de la fin de saison

Abdou Diallo a réalisé une excellente entrée en jeu, mercredi soir contre Barcelone. Alors que Kurzawa semblait avoir les faveurs de son entraîneur, peut-il faire évoluer l’idée du coach ?

Mercredi soir, à la pause, le constat était clair : Dest était en train de faire souffrir Kurzawa et le français aurait très bien pu recevoir un second carton jaune pour la faute sur Griezmann à la 45ème et laisser ses partenaires à dix. Pochettino ne poussa pas le risque un peu plus et décida de lancer Diallo au poste de latéral gauche.

L’ancien joueur de Dortmund a alors non seulement réalisé une belle prestation individuelle, mais il a sûrement permis à son équipe de respirer un peu. Costaud dans les duels, tranchant dans ses interventions, il n’a pas eu peur d’aller chercher le ballon plutôt que d’attendre comme le PSG l’a fait lors de la première période.

En plus d’avoir fait du bien sur le plan défensif, il a également apporté avec le ballon, n’hésitant pas à jouer vers l’avant, à offrir des solutions offensives dans son couloir.

Depuis l’arrivée de l’entraîneur argentin, Kurzawa semblait avoir pris les devants sur ses concurrents, Bakker et donc Diallo, même si ce dernier postule également dans l’axe de la défense. Le match face au Barça peut avoir rebattu les cartes.

Il apporte de meilleures garanties défensives

Diallo est un meilleur défenseur que Kurzawa sans contestation possible. Il est plus dur dans les duels, il est plus posé et réfléchi dans ses interventions. Reste l’apport offensif. À première vue, l’international français est plus offensif. Mais Diallo est plus intéressant dans ses montées offensives, n’en abusant pas et se montrant souvent juste dans ses choix.

Reste à Pochettino de trancher. Vaut-il mieux un joueur au soi-disant potentiel offensif important mais avec d’énormes lacunes défensives, ou un joueur plus solide défensivement et juste offensivement ?

Diallo a sûrement marqué des points mercredi soir. Reste à savoir s’il va, enfin, être épargné par les blessures qui ne lui ont jamais permis d’enchaîner vraiment depuis qu’il est arrivé dans la capitale. Si c’est le cas, il pourrait être la bonne surprise de la fin de saison parisienne. En tout cas, l’entraîneur argentin souhaitait des joueurs qui le mettent en doute dans ses choix compositions d’équipes et Diallo a rempli la première partie du contrat.

Paris United

GRATUIT
VOIR