à la uneArticle

Des espoirs désespérants

En ouverture de l’Euro espoirs, l’équipe de France s’est inclinée 1-0 face au Danemark. Au-delà du résultat, c’est surtout la manière qui interpelle. Colin Dagba n’a pas participé à la rencontre à l’inverse de plusieurs anciens joueurs passés par le PSG: Guendouzi, Ikoné et Edouard.

Après des années à ne même pas se qualifier pour la phase finale de l’Euro, l’équipe de France espoirs y est enfin parvenu. Placée dans un groupe avec la Russie, le Danemark et l’Islande, on voulait voir, surtout que cette équipe est composée de joueurs qui jouent en ligue 1, en premier league, en bundesliga et en liga. Et on a vu.

Malgré tous les talents, on a vu une équipe sans idée, sans cohérence, sans projet de jeu. Onze joueurs alignés et débrouillez-vous. Pour rappel, dans cette sélection, il y a Gouiri, Fofana, Kounde, Ikoné, Kamara, Camavinga, Faivre, Edouard, Konaté, entre autres.

Oui, l’explication du manque de temps pour préparer l’équipe s’entend, mais pourquoi les autres ont un projet de jeu, quel qu’il soit, défensif ou offensif, possession ou transition, mais au moins c’est clair.

Il parait que beaucoup de joueurs pensent déjà aux A et qu’ils ne sont donc pas forcément motivés pour jouer cette compétition espoirs. Évidemment, ça ne tient pas. Ça ne tient pas parce que c’est une vraie compétition que la France n’a plus remportée depuis 1988 et donc que ces bleuets ont l’occasion de rentrer dans l’histoire.

Le match contre la Russie déjà décisif

Ça ne tient pas parce que la plupart des joueurs qui rêvent des A savent très bien qu’il n’y a qu’une infime chance qu’ils soient intégrés au groupe avant l’Euro de cet été. D’ailleurs, si cette hypothèse « on pense déjà aux A » était vraie, il faudrait s’interroger sur l’implication de ces joueurs, leur professionnalisme, leur envie de porter le maillot bleu. S’il n’y a que les A qui vous intéressent, c’est que ce n’est pas le maillot bleu qui vous motive mais l’exposition créée par une sélection chez les grands.

On peut également s’interroger sur le choix du sélectionneur, Sylvain Ripoll. Incapable de trouver les mots justes pour donner envie à ces joueurs, à quoi sert-il puisqu’il n’y aucune idée de jeu, aucune cohérence tactique. Placer Fofana, très bon dans l’axe avec Leicester, au poste de latéral droit, ça en dit long sur la manière de gérer son groupe, surtout en ayant appelé Dagba et Kalulu dont c’est le poste en club.

Oui, le sélectionneur est en place grâce à ses liens régionaux et humains avec le président de la FFF et non pas par une quelconque compétence. Oui, il a qualifié, enfin, l’équipe pour l’Euro de la catégorie, mais pour ceux qui ont vu les matchs, ce n’est dû qu’au talent des joueurs plus qu’à des principes de jeu bien établis. Comment peut-on avoir autant de joueurs de talent et proposer cela sur le terrain ?

Les espoirs affronteront le Russie dimanche pour se rattraper et espérer une qualification pour le tour final. Une élimination dès la phase de poule serait un échec, mais au-delà du résultat, c’est déjà une autre prestation qui est attendue.

Paris United

GRATUIT
VOIR