à la uneArticleCompétitionsL'équipeLe Club

Bernat et Ruiz pas inscrits en C1

Juan Bernat et Kays Ruiz n’ont pas été inscrits sur la liste de la Ligue des champions pour les matchs à élimination directe. Deux cas différents mais qui interpellent.

En Ligue des champions, les clubs ont le droit d’inscrire 25 joueurs sur la liste A en septembre. Après la première phase, et le mercato d’hiver, on peut modifier cette liste pour les matchs à élimination directe, dont trois joueurs qui auraient participé à la première phase avec une autre équipe. Le PSG a donc validé cette deuxième liste de la saison et il manque deux joueurs : Juan Bernat et Kays Ruiz. Des choix qui interrogent même si les deux cas diffèrent.

Pour le latéral gauche espagnol, sa blessure aux ligaments croisés a dû peser dans le choix du staff parisien. Malgré les espoirs des suiveurs parisiens, il ne reviendra donc pas ni pour Barcelone ni pour les matchs suivants. Alors que de nombreuses sources annoncent un retour de Bernat courant mars, on se demande finalement si cette date est la bonne. La deuxième possibilité, c’est que le staff pense que l’espagnol ne sera pas opérationnel, même s’il revient, pour jouer des matchs de très haut niveau. Quand on revient d’une blessure aux croisés, les deux ou trois premiers matchs, les joueurs compensent par l’envie, la joie de retrouver le terrain, mais ils ont souvent le contrecoup ensuite. On considère même que lors d’une si grave blessure, il faut le même temps que celui d’indisponibilité pour revenir complètement à son meilleur niveau. Si vous êtes absents sept mois, il vous faut donc sept mois à partir de la reprise pour être vraiment compétitif. Les dirigeants parisiens ont donc dû estimer que l’espagnol n’aurait pas le niveau, cette saison, pour participer aux gros matchs de la C1.

Kays Ruiz, problème de contrat

Pour le jeune parisien, le problème est autre. En fin de contrat au 30 juin prochain, des discussions s’étaient ouvertes avec les dirigeants. Mais il semblerait qu’il existe de nombreux désaccords et la prolongation du parisien semble de moins en moins probable. Le joueur a été renvoyé avec les U19 et ne participe même plus aux séances du groupe professionnel. Il semblerait qu’il se dirige même vers un départ. Là aussi, beaucoup tomberont sur la direction, expliquant que le club ne sait pas garder ses jeunes. Sauf que ce n’est pas si simple…

Les titis sont très suivis par les clubs européens et être libres leur offre l’avantage de signer où ils veulent sans indemnité, mais également de pouvoir négocier de belles primes à la signature. Dans le cas de Ruiz, il est aussi conscient qu’avec la crise sanitaire et économique, les clubs sont encore plus à la recherche de joueurs libres. À l’instar de Draxler, qui a préféré sacrifier son temps de jeu pour partir libre, le français de 19 ans est conscient que ce statut lui offrira davantage d’opportunités. Ensuite, ils ont de grosses exigences en terme de salaire, estimant que le club a les moyens d’offrir des contrats confortables à beaucoup de joueurs, donc pourquoi pas eux. Enfin, leur temps de jeu réduit ne les pousse pas à prolonger, estimant leur horizon, et donc leur progression, bouché.

Si Kays Ruiz avait très peu de chance de jouer un match de Ligue des champions, les supporters parisiens fondaient beaucoup d’espoirs sur le retour de Bernat, notamment à cause de la faiblesse des latéraux actuels. Ce ne sera pas le cas. En fin de contrat le 30 juin, et toujours courtisé par le Barça, on peut même se demander si on reverra l’espagnol sous le maillot rouge et bleu.

Paris United

GRATUIT
VOIR