à la uneActualités du ClubLe Club

À la Une des journaux espagnols : Beaucoup de fierté, et encore plus de regrets côté catalan

On y est! Quatre ans après la débâcle qui était restée dans tous les esprits, le Paris Saint-Germain est parvenu à se qualifier face au FC Barcelone malgré un match retour bien terne. Si au final, cette victoire 5-2, scores cumulés, fait plaisir, de leur côté, les Unes des médias espagnols préfèrent nuancer l’élimination barcelonaise, et louer le match des Blaugranas au Parc des Princes.

« Avec honneur ! » clame Sport. Le journal pro-barcelonais préfère voir une victoire dans la défaite, et féliciter les Blaugranas pour leur performance globale : « Le Barça est éliminé mais a démontré qu’il avait le niveau pour faire son retour en Europe. » Comment sortir par la grande porte grâce à un match nul…et oublier ce qu’il s’est passé à l’aller.

Autre quotidien espagnol pro-barcelonais, Mundo Deportivo abonde dans le même sens que Sport : « Avec honneur ». Une fois encore, l’accent est mis sur la rencontre d’hier, quitte à oublier le match aller et l’élimination du Barça. « Le Barça tient tête à Paris avec du jeu et des occasions, mais ne sera pas en quarts » « Messi marque un but sublime avant de rater un penalty clé juste avant la pause », le tout illustré par une photo de Navas, bourreau de la soirée.

Le nouveau président du club, Laporta, a tenu un discours similaire : « Nous repartons avec une grande fierté après avoir vu ce que l’équipe a fait, nous méritions de gagner et de passer ». Décidément, le « beau jeu » ne paye plus depuis quelques années…

« La fierté ne suffit pas » titre AS. « Mbappé et Keylor terminent un Barça largement supérieur (…) Le gardien arrête un penalty face à Messi et sauve le PSG. » De son côté, le média madrilène fait preuve d’objectivité : un match retour globalement très mauvais pour les parisiens, durant lequel seul Navas a réellement gardé la tête hors de l’eau, mais surtout, un gros manque de réalisme de la part des Blaugranas.

On appréciera également le fait que le journal souligne qu’il s’agit malgré tout d’une performance historique : c’est la première fois en 14 ans que le Barça n’atteint pas les ¼ de finales de la Champion’s League. Fort heureusement, Di María était là pour consoler Messi, car entre argentins, c’est quand même important d’être solidaires dans les moments difficiles non ?

Également pro-madrilène, il semble que Marca ait préféré éluder la rencontre PSG/FCB. Une simple photo de Messi, le visage caché, accompagné d’un « Keylor arrête Barcelone » à la Une. Désintérêt, ou manière plus ou moins subtile de dénigrer le rival ? Peut-être un peu des deux.

Luis F. Rojo souligne tout de même dans les colonnes du quotidien que même si le Barça a su gérer son match hier, il ne faut pas pour autant oublier ce qu’il s’est passé au Camp Nou quelques semaines plus tôt : « Le match au Parc des Princes nous a laissé une bonne impression, mais personne ne doit oublier ce qui s’est passé à l’aller. » À bon entendeur.

Enfin, côté français, le ton est bien entendu tout autre. L’Equipe et le Parisien ont préféré retenir la qualification des Rouge et Bleu, ainsi que la performance hors norme de Keylor Navas, sans pour autant nier le fait qu’ils aient été « souvent bousculés » ou « chahutés » durant la rencontre.

Crédit photo : BFMTV

Paris United

GRATUIT
VOIR